De l'autre côté du Miroir

Venez rejoindre l'Île mythique de Lewis Carroll, où les habitants sont tous fous et où les visiteurs le deviennent... de gré ou de force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous êtes fou !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le chapelier Toqué
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 29/02/2008
Age : 27
Localisation : Entrain de prendre le thé !

MessageSujet: Vous êtes fou !   Ven 29 Fév - 13:01

« Mais je ne tiens pas à aller chez les fous, fit observer Alice.
- Oh ! Vous ne pouvez faire autrement, dit le Chat, nous sommes tous fous ici. Je suis fou. Vous êtes folle.
- Comment savez-vous que je suis folle ? Demanda Alice.
- Vous devez l’être, dit le Chat, sinon vous ne seriez pas ici. »


[Extrait de Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll]

Les trois petites sœurs de Lewis Carroll qui proclamaient « La prochaine fois, c’est maintenant !» après qu’on leur eut affirmé d’une voix amusée « La suite à la prochaine fois » n’avaient pas tord de voyager en imagination dans le Pays des Merveilles.
Ce bon vieux pays éternel où les habitants sont fous et où les visiteurs le deviennent à force de dialoguer illogiquement sur des choses et d’autres.

Je me présente, William Toqué, Chapelier de mon état, pour vous servir… le thé ! Installez vous, n’ayez pas peur non non et surtout si votre tasse est sale changez de place dans le sens des aiguilles d’une montre cassée. Voilà, bien, tenez, une tartine beurrée, le pot de mélasse et votre tasse très cher. Et maintenant laissez moi vous conter l’histoire de ce pays qui existait bien avant que je n’arrive ici et ne m’installe comme Chapelier.
Quel beau métier ne trouvez-vous pas ? Voilà ma dernière création qui trône au sommet de crâne.
Bien, laissez-moi m’accouder au Loir le temps que je commence mon histoire… Lièvre de Mars vous n’avez pas la parole, nous sommes en Août ! Buvez votre thé et chantonnez dans votre barbe « Brillez brillez petites chauves-souris… » Comment ça vous avez oublié les paroles ? Mais vous êtes impossible ! Impossible n’est pas Chapelier, un peu de thé peut-être ? Oui mon bon ami très bien, au cacao. J’irais cueillir cela dans le jardin de la Reine la prochaine fois pour la partie de croquet. Comment ? Ah l’histoire !

J’y viens j’y viens…. Donc quel jour sommes-nous ? Lièvre ! Le beurre ne marche pas ! Elle a TOUJOURS deux jours de retard ma montre !!!! Bon, laissez moi donc continuer mon histoire !
Donc ce pays… Oh là là je ne sais pas s’il est si vieux que le Loir le dit mais certes il a déjà quelques siècles, ce bon vieux royaume. Il parait qu’avant, les gens n’étaient pas fous et que le Miroir n’était encore qu’une toute petite glace de coquetterie. Quelles rumeurs abracadabrantes n’Est-ce pas ?
Donc avant les gens n’étaient pas fous, je me demande bien ce qu’ils faisaient de leur journée. Croyez-vous qu’ils buvaient le thé ? Et s’ils n’y avaient même pas d’heure de thé ???? Mais ces gens devaient être fous ! Ah non ils ne l’étaient pas donc ils buvaient le thé… Ah oui l’histoire ! Je continue.
Donc le royaume était prospère, avec un Roi, une Reine, deux fils et une heure pour boire le thé. Allez savoir pourquoi, je dirais que l’heure du thé devait être trop tôt, cela éveilla la hargne d’un sorcier qui voulu se venger de tout cela. Le royaume possédait une fontaine… Non non pas à thé ! A EAU ! Et même pas chaude en plus ! Oui Lièvre de Mars je vous l’assure, une eau froide, ni sucrée ni parfumée. De l’eau toute s…. Ah oui l’histoire, pardonnez moi mais cessez donc de m’interrompre !
Le sorcier empoisonna l’eau avec une potion qui rendait fou. Pour ma part, je pense sincèrement que se fut une merveilleuse chose ! Après tout, la folie rend la vie beaucoup plus trépidante ne croyez-vous pas ? Enfin bref… Le peuple devint totalement fou et le Roi, qui avait sa propre fontaine privée voyait cela d’un œil amer. Que voulez-vous, il était triste de ne pas être fou lui aussi et de ne pas vivre dans la joie perpétuelle ! Sa famille essaya de le raisonner et lui-même voulu dialoguer avec son peuple pour les exhorter à la logique. Brillant Roi que voilà qui cita les mathématiques et les philosophes.

Après tout il est vrai que 365 - 1 fasse 364 d’après ce cher Humpty Dumpty… Enfin cher, voilà 100 fois que je l’invite à prendre le thé mais il préfère rester sur son mur et m’ignorer. Il aime les échecs, que croyez-vous et je préfère les rondeurs de ma montre ainsi que le thé à la menthe…

Le peuple entendant le Roi philosopher fut persuadé de sa folie et évitèrent soigneusement de prendre trop à cœur les propos qu’il tenait. Le pauvre Roi… si seulement il avait sût… Enfin il dût comprendre que tout ceci ne servait à rien puisqu’il demanda à ses valets d’aller à la fontaine empoisonnée et de lui ramener de cette eau qui rendait fou. Enfin fou, tout n’est qu’une question de point de vue n’est ce pas ? Il en but, sa femme aussi ainsi que ses deux fils.
Et voilà que le peuple se met à chanter leurs louanges, à proclamer la folie de leur Roi comme d’autres vanteraient son esprit de logique ! Pouah, la « logique » le mot en lui-même n’est-il pas aussi piquant qu’une épine de rose ? Enfin le Roi devenu fou, tout alla pour le mieux. La reine n’aimait pas le bruit du Peuple qui l’acclamait et leur fit trancher les têtes. Le roi soudain un peu las, ah la vieillesse que voulez-vous, la laissa prendre les décisions et préféra les calmes parties de croquet. Et les deux fils, fier amateurs des parties d’Échecs épousèrent deux folles de la ville puis partirent de l’autre côté de la barrière pour mener une vrai partie d’Échecs.

Oh vous les croiserez tantôt, le Roi Rouge vient justement de demander à son Fou d’avancer de deux cases.

Vous reprendrez bien un peu de thé ? Je vous conseille celui de la théière brisée, il est des plus exquis, avec ce léger goût de saumon fumé. Cuit sous la cendre qu’en pensez-vous ? Le Lièvre ne l’aime pas trop, il dit qu’il a un goût de lapin. Mais bon il est fou, que voulez-vous…

Les années ont passé depuis et la Folie rend éternelle comme on dit. Le petit miroir de poche est devenu un gigantesque Miroir qui nous entoure et parfois, par hasard, nous recevons des visiteurs comme vous avec qui j’ai le plaisir de prendre le thé.
Vous n’avez pas comprit ? Ah bon… Que n’avez-vous pas comprit ? Il n’y a rien à y comprendre ! Ma montre retarde juste de deux jours. Le beurre même extra n’y a rien fait ! Non non la Mélasse non plus je vous assure et le Loir dort encore. Attendez, je vais lui verser du thé sur le nez. Il nous racontera une histoire, je suis un peu fatigué. Resservez-vous mon bon ami, demain nous irons chez la Reine. Et si vous la décevez, on vous coupera simplement le coup, rien de bien terrible. Donc me voilà, je suis Chapelier, le Chapelier Toqué, un peu de thé ? Les nuages sont de la Barbe à papa ! Lièvre donnez-moi un baiser comme récompense ! Comment la Raie qui pense ? Une raie ne pense pas vous êtes fou !
Vous avez une poussière dans l’œil, cela vous rend sourd… Tenez mon bon ami un peu de thé vous soulagera…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lerefletdumiroir.superforum.fr
 
Vous êtes fou !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'autre côté du Miroir :: Le pont :: Histoire-
Sauter vers: